Une histoire d'hommes engagés

La littérature est fournie en la matière : l’histoire de la SICA est riche et forte. Elle pourrait être résumée par une citation de son Président fondateur Alexis Gourvennec : « Là où il y a une volonté, il y a un chemin ». Les responsables de la SICA ont effectivement toujours agi avec force et détermination pour défendre un prix juste pour les producteurs.

1961

Dans les années 50, les producteurs de légumes du Nord-Finistère sont en proie à des difficultés principalement liées à la vente de gré à gré qui laisse peu de pouvoir aux producteurs dans les négociations : individuellement, le producteur est toujours perdant. Un homme va prendre les choses en main : Alexis Gourvennec, issu de la JAC; la jeunesse agricole catholique qui avait pour mission de former, instruire et améliorer les conditions de vie des jeunes paysans. Alexis Gourvennec, ce tribun doté d’un esprit de visionnaire hors norme, rassemble les forces vives pour changer enfin le destin des paysans. Ils créent alors la SICA en 1961 avec l’objectif d’imposer le marché au cadran aux négociants-expéditeurs pour assurer des relations saines et équitables, justes et transparentes.

Dès le départ et ce encore aujourd’hui, les producteurs s’investissent dans la mise en place de règles communes de production, de mise en marché et de promotion au niveau de la Bretagne. Le Comité Économique Régional (CERAFEL) issu de ces réflexions deviendra même un modèle pour l’organisation des fruits et légumes en France.

Le désenclavement pour s’ouvrir à d’autres marchés

Les producteurs ont conscience de leur positionnement à la pointe de la Bretagne, et de l’Europe. Ils pèsent de tout leur poids pour désenclaver leur région et accéder à de nouveaux marchés grâce à un réseau routier efficace, un équipement de télécommunication, un port en eau profonde à Roscoff. Puis ils créent même la BAI qui prendra plus tard le nom de Brittany Ferries, la première compagnie maritime française en termes d’emplois, dont l’actionnaire majoritaire est toujours la SICA.

L’histoire est ainsi écrite et depuis, l’aventure continue avec respect des valeurs des producteurs fondateurs. L’engagement des producteurs au sein de la coopérative et de leur organisation, garantit toujours aux adhérents la défense de leurs intérêts, dans un contexte en perpétuelle mouvance.

Là où il y a une volonté,
il y a un chemin

Alexis Gourvennec

Fermer le menu