Des valeurs fortes et partagées

« La SICA dispose de valeurs fortes depuis ses débuts. Pour construire le modèle SICA en 1961, il a fallu les formuler clairement pour faire adhérer les producteurs à cette nouvelle structure, à ce nouveau système de vente qu’était le cadran… Aujourd’hui, ces valeurs sont une évidence mais il convient de se recentrer sur ces fondements »

Marc Keranguéven

Président de la SICA

Nos exploitations sont gérées par des producteurs indépendants et libres de leurs choix : choix de cultures, choix d’approvisionnement… Nos chefs d’entreprise, acteurs économiques et performants individuellement, sont la base du projet collectif.

Nul autre pour diriger la SICA que les producteurs eux-mêmes. Ils sont rompus à l’exercice depuis les années 60 selon l’organisation mise en place par les fondateurs. Un maillage serré représente les producteurs de tous les cantons, les stations et les productions.

La SICA repose sur le fondement que seul le regroupement de l’offre permet de peser sur les marchés et défendre le revenu du producteur. Il s’agit de LA valeur à partager et respecter si on veut œuvrer pour une défense collective des prix.
Une fois l’offre regroupée, il faut ensuite la confronter à la demande et c’est le cadran qui assure cette mission. Les négociants-expéditeurs ont accès à toutes les informations sur les quantités présentées et font monter ou descendre la cotation en fonction de leurs perspectives de vente et des volumes disponibles. A noter que d’autres systèmes de mise en marché sont apparus au fil du temps pour répondre aux besoins des acheteurs (bureau de vente, vente télématique…).

Les producteurs sont tous égaux, ont accès aux mêmes services, sont payés sur la base de prix moyens. Ils participent aux décisions par vote lors des réunions de secteurs, de stations de conditionnement ou à l’assemblée générale. A la SICA, un homme égale une voix. Tous les producteurs ont conscience de l’enjeu collectif et de la dimension solidaire de leur coopérative.

Dans les années 70 en particulier mais tout au long de son histoire, la SICA a pris, avec ses partenaires régionaux, bon nombre de projets en main et développé des infrastructures au service du producteur et de l’économie territoriale : la recherche et l’expérimentation (l’OBS, les stations expérimentales, Végénov…), le service marketing Prince de Bretagne, les stations de conditionnement et d’agréage…

Fermer le menu