Une implication forte
des producteurs

La culture SICA

La politique de développement de la SICA a toujours été basée sur le « voir, juger, agir », issu de la méthode de la JAC (jeunesse agricole catholique) des années 50. Il faut voir, avant de juger et d’agir.

Pour accompagner cette politique, les producteurs de la SICA ont mis en place tout un maillage permettant d’écouter et soutenir les initiatives individuelles, d’être solidaires les uns des autres, de réfléchir collectif ; tout ceci en faisant preuve d’esprit d’analyse, en sachant prendre de la hauteur et respecter les décisions collectives, en se remettant en cause individuellement et collectivement…
La circulation de l’information est alors essentielle ; c’est le maillage et l’implication des producteurs qui la garantissent.

DSC_0440

Une double représentation des producteurs

Chefs d’entreprise, les producteurs de la SICA sont très impliqués dans leur coopérative et ont su mettre en place un fonctionnement exceptionnel : chacun est représenté, chaque production, chaque secteur géographique.

Avec un schéma pyramidal, la circulation de l’information se fait aisément de l’adhérent au président (et inversement) par de multiples voies.
Chacun est entendu mais entend aussi. Ce schéma est sans aucun doute la première force de la coopérative, la première force des producteurs de la SICA.

Le maillage de la coopérative

Les producteurs de la SICA, par leurs représentants au sein du Conseil d’administration, donnent les orientations de la coopérative. Ils sont très impliqués dans le fonctionnement et la vie de leur coopérative.

Par territoire, les adhérents élisent directement leurs représentants au sein du conseil d’administration pour un mandat de 3 ans. Les administrateurs, qui représentent l’un des 4 territoires, débattent  en conseil d’administration des actualités et sujets de leur secteur géographique et ainsi peuvent communiquer les informations vers le terrain. Les membres du Conseil d’administration élisent tous les ans le bureau dont fait partie le Président de la SICA.

En parallèle, les producteurs élisent des représentants par culture (les présidents de sections produits) qui déterminent les règles de fonctionnement de chaque production : mise en marché, cahiers des charges, certifications qualité, conditionnement…

Avec les représentants territoriaux, ces présidents de sections composent le conseil opérationnel de Vilar Gren qui gère le fonctionnement opérationnel des stations de conditionnement. Le conseil de surveillance de Vilar Gren, composé de 5 membres du conseil d’administration de la SICA dont le Président, pilote l’exploitation des stations, la stratégie financière, les investissements…

En complément du pilotage de la coopérative, les administrateurs de la SICA se répartissent des mandats dans les différentes structures qu’ils ont mises en place avec les producteurs des Maraîchers d’Armor et de Terres de St-Malo : l’OBS, les stations expérimentales, Vegenov, les centres de formation, Freshcoop, Breiz Europe… La SICA a ainsi une vision globale pour mener ses réflexions.