Logo Sica








Productions de légumes de la Sica de Saint-Pol-de-Léon

Accueil » Notre histoire » La création » Une organisation née dans la lutte

Une organisation née dans la lutte



Les dates-clés de la création de l’organisation légumière :

1958 Après une série de crises, le Comité de l’artichaut est créé. Alexis Gourvennec, 22 ans, en est élu président. Il met en place une organisation basée sur des comités de quartiers.

Mai-juin 1960 La « bataille de l’artichaut ». Les producteurs décident de refuser de vendre au-dessous d’un prix plancher, fixé à 0,20 F. Les invendus seront détruits. Une cotisation est mise en place pour mutualiser les pertes et indemniser les producteurs. Les pouvoirs publics appuient cette décision et versent une somme égale à celle consentie par les producteurs. Mais la crise est telle que cet effort ne suffira pas.

20 novembre 1960 Lassés de ne pas voir aboutir le projet d’organisation de marché que tout le monde — pouvoirs publics, expéditeurs, emballeurs, transporteurs — appelle de ses vœux, les producteurs, réunis à Morlaix, décident de prendre l’affaire en mains.

20 janvier 1961 La Sica de Saint-Pol-de-Léon est créée. Président : Alexis Gourvennec ; vice-présidents : Joseph Bernard et Vincent Le Vot ; trésorier : Jean Moal ; secrétaire : Jean-Marie Saillour.

24 mars 1961 Ouverture du premier marché au cadran à Saint-Pol-de-Léon. Le démarrage est difficile, dans la mesure où les transactions directes existent toujours. La Sica demande aux Pouvoirs publics d’appuyer sa démarche.

8 juin 1961 Malgré les contacts pressants avec le ministère de l’Agriculture, rien ne vient. Les producteurs de la Sica décident de passer à l’action. 2.000 agriculteurs manifestent à Morlaix et occupent la sous-préfecture. Alexis Gourvennec et Marcel Léon sont arrêtés dans la soirée et incarcérés. Dans les jours qui suivent, des milliers d’agriculteurs manifestent dans toute la France.

22 juin 1961 À Morlaix, procès de Marcel Léon et Alexis Gourvennec. 6.000 agriculteurs investissent la ville. Les deux leaders sont relaxés. Immédiatement libérés, ils sont portés en triomphe.

24 août 1961 les Pouvoirs publics ont enfin compris l’ampleur du malaise. Edgar Pisani est nommé ministre de l’Agriculture.

22 novembre 1961 Convention entre la Sica et les négociants. Le marché au cadran va pouvoir fonctionner.

13 décembre 1961 Des producteurs indépendants, opposés à cette organisation du marché, s’en prennent au cadran. C’est le début d’un long conflit.

8 août 1962 La loi complémentaire à la loi d’organisation agricole, préparée par Edgar Pisani, est votée. Cette loi fixera les fondements du marché des fruits et légumes pour plusieurs décennies. Elle reconnaît la compétence des groupements de producteurs en matière d’organisation de marché ; elle prévoit la création de comités économiques régionaux qui pourront demander l’extension des règles de production et de commercialisation qu’ils auront établi.

1er avril 1965 Création et agrément du Comité économique fruits et légumes de la région Bretagne (Cerafel), présidé par Alexis Gourvennec.

1965 Le ministre Edgar Pisani assiste à l’assemblée générale de la Sica.

Juin 1967 Accord entre la Socoprim et le Comité économique. Progressivement, l’intérêt du marché organisé et de la vente au cadran convainc l’ensemble des producteurs. L’unité est alors acquise, elle sera pérennisé par la génération suivante.

La crise de l’artichaut dans les années 50-60
La crise de l’artichaut dans les années 50-60

La presse se fait l'écho de la crise de l'artichaut, production très importante pour l'économie locale.

Le texte fondateur de l’organisation légumière bretonne
Le texte fondateur de l’organisation légumière bretonne

1960: un tract définit les principes de base du futur marché aux légumes et dessine l'avenir de l'organisation légumière bretonne.

22 juin 1961, procès d’Alexis Gourvennec
22 juin 1961, procès d’Alexis Gourvennec


Manifestation de soutien à Alexis Gourvennec et Marcel Léon
Manifestation de soutien à Alexis Gourvennec et Marcel Léon

Alexis Gourvennec et Marcel Léon, acquittés et libérés, sont portés en triomphe dans les rues de Morlaix.

Le ministre de l’agriculture, Edgar Pisani assiste à l’assemblée générale de la Sica-Saint-Pol-de-Léon
Le ministre de l’agriculture, Edgar Pisani assiste à l’assemblée générale de la Sica-Saint-Pol-de-Léon

1965, reconnaissance ultime, Edgar Pisani assiste à l'assemblée générale de la Sica-Saint-Pol-de-Léon.