Logo Sica









Productions de légumes de la Sica de Saint-Pol-de-Léon

Accueil » Notre histoire » Le développement » Les producteurs de légumes, acteurs du désenclavement de la Bretagne, créateurs de la Brittany Ferries

Les producteurs de légumes, acteurs du désenclavement de la Bretagne, créateurs de la Brittany Ferries



Le désenclavement de la Bretagne

Dès la création de la Sica, un enjeu fort a été défendu par Alexis Gourvennec : assurer les conditions du développement.
Il crée alors la Semenf (Société d’économie mixte d’études du Nord-Finistère), se rapproche du Celib (Comité d’études et de liaison des intérêts bretons).
Un réseau routier efficace, une amélioration des télécommunications, un port en eau profonde à Roscoff pour accueillir des ferries, un pôle universitaire à Brest… Tous ces développements doivent beaucoup à l’action des producteurs de légumes.
En une vingtaine d’années, la Bretagne se hisse alors au niveau économique des régions les plus dynamiques d’Europe.
Ces progrès lui permettent aujourd’hui de bénéficier d’atouts important pour compenser sa situation excentrée sur les marchés européens.

 

La Brittany Ferries

Devenue aujourd’hui la première compagnie maritime française en terme d’emplois, a été créée de toutes pièces par les producteurs de légumes. “Nous sommes plus près de Londres que de Paris !” avait lancé le président Gourvennec, qui voulait faciliter l’expédition de légumes en Angleterre. Sa force de persuasion emporte l’adhésion : un port en eau profonde, capable d’accueillir des ferries, est construit à Roscoff en 1972.
Reste à trouver les armateurs intéressés par une ligne transmanche au départ de la Bretagne. Alexis Gourvennec et Jean Guyomarc’h, président de la CCI de Morlaix, prospectent les compagnies françaises, puis essaient de convaincre les armateurs étrangers. Personne ne croit à leur projet.
La solution ? “Puisqu’aucun armateur ne veut venir à Roscoff, créons notre propre compagnie maritime” lance Alexis Gourvennec.
Un pari insensé… et pourtant, le Kerisnel entre dans le port de Roscoff le 18 décembre 1972.

Aujourd’hui, la Brittany ferries exploite 10 navires sur 9 lignes au départ de Roscoff, Saint-Malo, Caen et Cherbourg. C’est le premier armateur français en termes d’emploi, avec 2500 personnes, dont 1600 marins français. Les producteurs de légumes en sont toujours les actionnaires majoritaires.

 

 

Le réseau routier breton

Le réseau routier breton

Le réseau routier breton doit beaucoup à l’action des producteurs de légumes


Alexis Gourvennec devant le port du Bloscon à Roscoff

Alexis Gourvennec devant le port du Bloscon à Roscoff

L’aventure de la Brittany Ferries : une fois la construction du port décidée, il fallait trouver les ferries ...

 

Le logo de la Brittany Ferries

 

Le Pont-Aven, navire de la Brittany ferries

Le Pont-Aven, navire de la Brittany ferries

La Brittany ferries est devenu le premier armateur français.

 

Baptême de l’Armorique

Baptême de l’Armorique

Jean-Marc Roué, producteur de légumes et président de Brittany Ferries, au baptême du navire l'Armorique, en compagnie de la marraine Mme Fillon.